Partenaires

La coopération Danoise (DANIDA) à travers la composante « Programme d’appui aux medias au Niger » du programme Gouvernance au Niger, a accompagné les médias nigériens pour qu’ils jouent effectivement leurs rôles de vecteur de démocratie. L’APAC-Niger était l’un des partenaires de mise en œuvre des projets pour une durée de trois (3) ans.

L’objectif de l’association dans le cadre de ce programme était deconstruire une organisation capable de promouvoir une plus grande visibilité de l’image de la femme nigérienne et une représentation plus équitable des communicatrices dans les entreprises de presse.

Free Press Unlimited est une organisation néerlandaise qui soutient les journalistes et les professionnels des médias par des formations, aide d’urgence et le renforcement des capacités dans plus de 40 pays du monde. Elle a pour objectif principal de favoriser la création d’un paysage médiatique diversifié et professionnel composé de journalistes indépendants qui œuvrent pour le changement (social) de leur société.

L’Association des Professionnelles Africaines de la Communication-Section du Niger (APAC-Niger) et Free Press Unlimited  ont convenu d’un partenariat en 2019 pour la mise en place d’un pôle d’excellence de journalistes femmes d’investigation et d’utilisation d’outils multimédia. Ce partenariat a pour objectif de former des journalistes femmes issues de toutes les régions du Niger pour qu’elles puissent apporter leur contribution dans l’accès à l’information à travers des pratiques professionnelles adapté à l’ère du numérique.

Le Programme des Nations Unies pour le Développement a soutenu l’APAC-Niger en 2018 dans le cadre de la promotion du leadership féminin, du rôle des femmes et jeunes dans la consolidation de la paix et la lutte contre l’extrémisme violent.

Ce projet a deux composantes. D’abord, il consistait à former les animateurs des radios communautaires et les jeunes de la région de Diffa sur les résolutions 1325, 2242 et 2250 de l’ONU pour les amener à s’impliquer dans les initiatives de prévention des conflits, la consolidation de la paix de la lutte contre l’extrémisme violent. Les animateurs ont, au sortir de la formation, réalisé des émissions sur le rôle des femmes et des jeunes et sont devenus des personnes ressources locales qui vont promouvoir les résolutions dans leurs communautés respectives.

La deuxième composante du projet était de promouvoir la participation politique des femmes à l’occasion des élections législatives de 2021, en formant les femmes des partis politiques à la communication électorale et l’usage des médias sociaux pour leur donner plus de possibilité de toucher l’électorat notamment féminin afin de mieux préparer pour ces élections.

L’ambassade des États-Unis d’Amérique au Niger accompagne l’APAC-Niger dans le cadre de la formation et professionnalisation des journalistes en particulier les femmes journalistes.

En 2018 l’APAC-Niger a exécuté le projet « garantir la liberté d’expression au Niger : accentuer le professionnalisme dans le secteur médias ». A travers, ce projet, l’Ambassade des USA au Niger et l’APAC-Niger ont innové dans la manière de former les journalistes sur les aspects professionnels et éthiques en adoptant une approche de mentorat et de coaching des jeunes des journalistes professionnels en vue de remédier au non-respect des standards.

L’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO) est un partenaire de longue date de l’APAC-Niger. Il accompagne l’Association sur les questions de femmes et médias.

C’est dans ce cadre que l’APAC-Niger a exécuté le projet FEMEDIA intitulé « Renforcer le rôle et la représentation des femmes dans les médias en Afrique de l’Ouest » mis en œuvre entre 2010 et 2012 avec l’appui financier de l’institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO) qui a ciblé trois pays, le Mali, le Burkina Faso et le Niger. Le projet a répondu à trois préoccupations : la marginalisation des femmes dans la définition des politiques au sein des institutions démocratiques ; les inégalités dans la position et la représentation des femmes dans les médias, qui reflètent et entretiennent cette inégalité des femmes dans les processus décisionnels ; les images stéréotypées et dévalorisantes des femmes dans les médias. 

Les années 2014 et 2015, l’APAC-Niger également mis en œuvre au Niger le projet « Acteurs culturels et acteurs médiatiques en Afrique : moteur ! ». Ce projet visait à encourager, au Nord et au Sud du Sahara, les expressions culturelles diffusées par les médias pour la défense des droits de l’homme, la diversité, et la consolidation de la démocratie. Il était mis en œuvre dans quatre pays à savoir le Mali, le Sénégal, le  Niger et la Tunisie). Il a permis aux artistes des cultures urbaines notamment (rappeurs, graffeurs, danseurs, comédiens et metteurs en scène) et aux associations de défense des droits humains de proposer des actions communes, portées par leur talent et créativité, pour promouvoir les valeurs démocratiques et républicaines essentielles face à la montée du fondamentalisme religieux et à la mal gouvernance : laïcité, dialogue intra religieux, égalité, citoyenneté responsable, respect du bien public…

Pour l’année 2019, l’APAC-Niger met en œuvre les activités du projet « Femmes, Occupez les Médias » en collaboration avec l’IPAO ; un projet financé par les Pays Bas.  Ce projet vise à renforcer la participation politique des femmes et la lutte contre les violences faites aux femmes, en contribuant à un environnement plus favorable à cette participation et à cette lutte, et en renforçant les capacités des organisations de femmes et de défense des droits civils et politiques des femmes. La stratégie du projet pour atteindre ces objectifs passe par les médias, les professionnels et les citoyens.

ONU Femmes et UNFPA ont accompagné  l’Association dans le cadre des formations qu’elle organise à l’endroit des journalistes. C’est ainsi qu’en 2010, avec leurs appuis financiers, l’APAC-Niger a organisé une formation en genre, médias et gouvernance  des journalistes et animateurs des régions de Tahoua et Maradi.

L’APAC-Niger a bénéficié d’un financement de l’ONU Femmes et AECID en 2012 pour l’élaboration de « la Charte pour l’amélioration de l’image de la femme dans les médias au Niger ». Cette charte a pour principal objectif d’engager les principaux acteurs et actrices du pays autour d’une culture médiatique garantissant l’égalité entre les femmes et les hommes, le respect de la dignité de la femme dans le cadre du respect des Droits Humains tels qu’universellement reconnus ;

Réalisation de deux documentaires TV et deux magazines Radios sur les femmes maraichères de Ouallam et d’Agadez avec l’appui de la Coopération allemande au Niger(GIZ) en 2011.

Réalisation et diffusion de spots radiophoniques et télévisés et l’élaboration d’un magazine pour CARE Niger à l’occasion du 7ème congrès des femmes leaders des groupes d’épargne tenu à Dosso en 2018.